Le blog du numérique du lycée Lamarck

Mois : décembre 2020

Métier : Géomaticien – Géomaticienne

Le géomaticien est un expert qui recueille les informations géographiques, les enregistre, les administre et les exploite à l’aide de moyens informatiques. Il utilise ces données pour modéliser le territoire. Il élabore des cartes pour des collectivités territoriales ou des clients privés. Ces cartes permettent de rendre les données compréhensibles et accessibles. Elles constituent une aide indispensable aux actions d’études, de protection, de gestion et de valorisation des territoires.

Clique sur la fiche métier de l’Onisep: Géomaticien – Géomaticienne

Pour en savoir plus


Les métiers de l’informatique

Métier : Domoticien – domoticienne

Le domoticien installe des systèmes pour rendre les habitations intelligentes, mais égaIement écologiques et confortables. Après avoir identifié les besoins du client, ce professionnel étudie et propose des solutions afin de contrôler de façon automatique et a distance, l’éclairage, le chauffage, la sécurité, les volets, les appareils ménagers…

Cliquez ici pour consulter al fiche métier de l’Onisep: Domoticien – domoticienne

 

Pour en savoir plus


Les métiers de l’informatique

Uchronie, Internet : propriété privée ! – Vidéo

Si Internet était resté propriété privé ?

24 mars 1999, base ultra secrète de Standford. Pendant des décennies, personne a réussi à localiser cet endroit mais cette nuit les commandos de hackers du monde libre sont à deux doigts de réussir leur coup de force, demain Internet appartiendra à l’humanité. Des années auparavant l’US Air force récupère le code source du Web avant que ceci soit diffusé gratuitement au reste du monde. Aujourd’hui Internet est un vaste réseau centralisé qui rassemble toutes les informations numériques de la planète, seul et unique serveur gigantesque. Personne ne peut créer sa propre page ou contribuer au Web sans passer par le ministère de la défense des Etats-Unis.

Mais tout ceci n’est jamais arrivé… Au début des années 1990, un homme va inventer le Web et immédiatement diffuser le code source sur Internet !

Source : Uchronie, Internet : propriété privée ! – Vidéo Education aux médias et à l’information | Lumni

Métier : Community manager

Community Manager

Le community manager (appelé aussi chargé de communication Web ou social media manager) a pour mission de s’assurer de la présence et de la bonne réputation d’une entreprise sur les réseaux sociaux. Pour cela, il anime une communauté d’internautes, publie des tweets, répond aux questions sur le site internet de l’entreprise, alimente la page Facebook…

Vidéo Onisep: community manager

Pour en savoir plus


Les métiers de l’informatique

La liberté d’Internet – Vidéo

Internet, un projet social et libertaire

Dès les débuts d’Internet, la dimension sociale du projet est majeure. Les avancées techniques sont le fruit d’idéologie et de communautés bien particulières qui ont fait d’Internet ce qu’il est aujourd’hui. Car si Internet est un projet financé par des militaires, il a été construit par des hippies. Les communautés hippies sont nées aux Etats-Unis au début des années 1960. Partisans de la contre-culture, les hippies s’opposent à la fois à la société de consommation et à toutes formes d’autorité.

Internet, un réseau en libre accès

Si Internet fonctionne aujourd’hui selon une logique horizontale — toutes les pages qui constituent la Toile sont au même niveau, aucune n’est dominante dans la structure —, ce n’est pas un hasard. Arapanet puis Internet sont libres d’accès. Ce principe va à l’encontre de la logique de la société de consommation, selon laquelle tout doit être payant. Ces caractéristiques techniques, au lieu d’être gardées secrètes par un copyright, ont été publiées pour que tous puissent y accéder. Conçu et développé par des ingénieurs, Internet va d’un seul coup s’ouvrir au reste du monde. Mais pour le grand public, la technologie ne suffit pas, il faut qu’elle soit accessible, ergonomique, intuitive.

La naissance du Web libre et gratuit

C’est Tim Berners-Lee, chercheur au Cern (l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire), qui va inventer ce chaînon manquant. Le Britannique imagine un Internet doté d’une interface graphique, dont l’utilisation pourrait être facilitée par un système de liens cliquables. Appelés liens hypertexte, ces boutons permettraient de naviguer d’une page à l’autre sans avoir à taper la moindre ligne de code. A l’aide d’un petit programme d’édition, n’importe quel utilisateur pourrait créer son propre site et l’héberger au sein d’un système mondial. Le 6 août 1991, Tim Berners-Lee annonce la création du World Wide Web, des protocoles HTTP et FTP ainsi que du langage HTML. Le Web est né. Le tout premier site hébergé sur un serveur du Cern est mis en ligne : c’est un mode d’emploi du Web, qui en décrit les principales caractéristiques et donne accès au code source. Chaque personne dans le monde peut récupérer le cœur d’Internet, personne ne pourra plus le vendre. Par ce geste, Tim Berners-Lee offre le Web à l’humanité !

Source : La liberté d’Internet – Vidéo Education aux médias et à l’information | Lumni

Métier : Développeur – développeuse Web

Le développeur Web est un expert des langages informatiques. Il traduit le cahier des charges fourni par un client en lignes de code informatique afin de concevoir des programmes sur mesure. Il conçoit l’application, assure le suivi des tests, réalise la documentation associée, implémente la solution avec les technologies retenues. Par la suite, il intervient pour effectuer la maintenance ou faire évoluer les programmes. La révolution numérique le place parmi les professionnels les plus recherchés.

Cliquez ici pour voir la fiche métier de l’Onisep: développeur/euse informatique

Pour en savoir plus


Les Metiers du Web

Internet aujourd’hui, partage et sociabilité ? – Vidéo

L’évolution du Web depuis sa création

Phénomène technique et social planétaire, le World Wide Web a du se doter en 1994 d’un organisme pour gérer son évolution. C’est le World Wide Web Consortium W3C. Son président : Tim Berners-Lee. Internet a été conçu par les milieux américains de le Défense et de la Recherche à la fin des années 1960, puis il s’est progressivement généralisé au domaine civil et commercial. En 1985, on comptait environ 1 000 utilisateurs. Le nombre est passé de plus de 2 millions en 1994 à près de 3 milliards 420 millions en 2016. Mais le Web conçu par Tim Berbers-Lee et ses premiers hackers a trouvé ses limites. Il devait évoluer.

Le Web social et participatif

Le Web 2.0 est le fruit de cette upgrade. Mots d’ordre : interactivité et participatif ! Le Web devient à la fois plus complexe techniquement et plus simple d’utilisation pour l’utilisateur. Désormais le flux RSS permet d’afficher en une seule page des contenus provenant de multiples sources et chaque internaute peut y participer en temps réel. L’ère du Web 2.0 est celle où l’utilisateur lambda peut devenir actif, participer, voir et créer. Le Web n’est plus pensé comme une collection de sites à visiter, mais comme une plateforme permettant l’échange entre les utilisateurs. C’est l’explosion : blogs, wiki, partage de photos, de vidéos, moteurs de recherche… Dès la fin des années 1990, des réseaux sociaux sont apparus sur Internet. Ils se présentent comme des regroupements d’individus ou d’organisations qui discutent, parlent et échangent entre eux. Ils partagent des opinions, des idées ou encore du contenu. Il n’existe désormais plus d’autres frontières que la communauté d’intérêt.

Connecter la planète

Aujourd’hui, Facebook est le premier site de réseau social utilisé dans le monde. En décembre 2015, il comptait plus d’1 milliard d’utilisateurs actifs quotidiens. A travers ces communautés, l’utilisateur répond à un besoin latent et primaire de sociabilité. Le mécanisme tribal trouve avec Internet un outil formidable. Hier, nous vivions dans un groupe imposé, la famille ; aujourd’hui, l’importance est donnée à l’individu. Demain, Internet fera entrer l’humanité dans un monde où s’associeront individualisme et notion de groupe choisi. Ou peut-être y sommes-nous déjà ?

Source : Internet aujourd’hui, partage et sociabilité ? – Vidéo Education aux médias et à l’information | Lumni

Quel métier demain ?

Mondialisation, révolution numérique, développement durable… Le monde économique et productif est en pleine mutation.

Quels seront les métiers de demain ? Et quelles sont les perspectives d’emploi ?

L’Onisep et Alternatives économiques répondent ensemble à ces questions, et bien d’autres encore, dans un nouveau numéro de la collection Dossiers. Une grande partie des métiers de demain existe déjà : nos besoins fondamentaux ne changent guère. En revanche, la manière de satisfaire ces besoins évolue, sous l’effet de l’innovation technologique, des mutations de la société, ou encore des contraintes environnementales.

De nouveaux métiers apparaissent, et les anciens se transforment. Évolution de l’emploi, secteurs et métiers qui recrutent, insertion et perspectives de carrière… ce Dossier livre des clés de compréhension et casse les idées reçues. Il permet aux lycéens et aux étudiants de se projeter professionnellement dans un monde changeant et incertain.

Pour aller plus loin

Disponible également au CDI.

Le numérique expliqué avec un smartphone

Le numérique englobe l’informatique, mais son périmètre est plus large car il recouvre aussi les télécommunications (téléphone, radio, télévision, ordinateur) et Internet.

Au quotidien, on ne peut plus imaginer nos activités sans smartphone ou sans les réseaux sociaux par exemple. Ces nouveaux usages génèrent des masses énormes de données (informations) qu’il faut être capable de traiter.

Si le numérique modifie nos activités, il change en même temps notre façon de comprendre et de penser. Notre univers entier est transformé par cet ensemble de technologies. On entend d’ailleurs souvent parler de culture numérique ou encore de révolution numérique.

À noter : “Numérique” est spécifique au français, la majorité des autres pays utilisent le mot anglais “digital“.

Pour aller plus loin

Disponible également au CDI.

Métier : Retoucheur – retoucheuse d’image

Le travail des retoucheurs numériques se situe après celui des photographes et avant une utilisation définitive de l’image pour impression ou publication. Le retoucheur doit améliorer ou modifier les photos à l’aide de logiciels de retouche numérique. Il travaille l’image afin de corriger ou d’améliorer la couleur, la luminosité, le contraste, de gommer les imperfections et parfois même de composer des montages. Dans certains cas, comme dans le domaine de la publicité, l’image modifiée est tres différente de la photographie initiale.

Pour en savoir plus


Les Metiers du Web

© 2021 Lamarck numérique

Theme by Anders NorenUp ↑