Le blog du numérique du lycée Lamarck

Catégorie : Réseaux sociaux (Page 1 of 4)

Pourquoi tu es accro à Uber ? (7/8)

Ça y est ! Tu t’es enfin décidé(e) à devenir chauffeur Uber. Tu penses être libre et indépendant(e) mais c’est plus compliqué. L’appli va tout faire pour te donner des ordres sans que tu t’en aperçoives en utilisant la technique du NUDGE, des petits coups de coude pour te pousser vers ce qu’Uber considère comme une meilleure décision pour toi… ou pour ses actionnaires !

Source : Dopamine (7/8) – Uber | ARTE

Pourquoi tu es accro à Instagram ? (4/8)

Instagram est irrésistible ! Tu ne peux pas te retenir de checker ton fil d’actualités et c’est normal car l’appli est basée sur la comparaison sociale, un processus automatique et inconscient qui fait que quand tu consultes Instagram, d’un côté tu rejettes des comportements et de l’autre tu imites inconsciemment des comportements, te poussant dans les bras des influenceurs.

Source : Dopamine (4/8) – Instagram | ARTE

Pourquoi tu es accro Candy Crush ? (3/8)

Tu adores Candy Crush, tu te sens super fort(e) et ça te fait trop plaisir. C’est normal, car l’appli est basée sur la technique de l’ILLUSION DE LA COMPÉTENCE, où chaque action produit un compliment visuel ou sonore. Ce n’est pas juste pour flatter ton ego, car cela active mécaniquement une zone précise de ton cerveau, le striatum, qui fait partie du système dopaminergique.

Source : Dopamine (3/8) – Candy Crush | ARTE

Pourquoi tu es accro à Facebook ? (2/8)

Facebook est addictif ! Tu passes ton temps à liker le contenu de tes amis et c’est normal, car l’appli est basée sur la validation sociale, un processus inconscient qui fait que tu aimes ceux qui t’aiment, et en retour, tu se sens obligé de “liker” leur contenu, créant une boucle sans fin et te poussant à fournir gratuitement toutes tes données personnelles.

Source : Dopamine (2/8) – Facebook | ARTE

TikTok : ceci n’est pas Tom Cruise

Le deepfake, une technologie qui permet de placer le visage de n’importe qui sur n’importe qu’elle image, a atteint un niveau impressionnant.

RÉSEAU SOCIAUX – Il parle, bouge et ressemble à s’y méprendre à Tom Cruise. Et c’est effectivement le visage de l’acteur américain que l’on reconnaît dans la vidéo du compte @deeptomcruise sur Tik Tok, et pourtant ce n’est pas lui. Un homme aux traits proches de celui de la star de mission impossible a réalisé un deepfake impressionnant qu’il a posté sur Tik Tok, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article

Le deepfake, une technologie de pointe utilisée par les studios hollywoodiens, pour faire revivre un acteur décédé dans un film, comme ce fut le cas avec Peter Cushing dans “Rogue One: A Star Wars Story”, est un mélange d’intelligence artificielle et d’algorithmes complexes permettant de caler, comme un masque, le visage d’une personne sur un corps en mouvement. 

Comment TikTok rend invisible les vidéos des manifestations Black Lives Matter et autres contenus politiques ?

Pourquoi les vidéos de Kam, un jeune Américain, sont-elles passées de 8 millions de vues à un petit millier dès qu’elles ont montré des manifestations en lien avec le mouvement Black Lives Matter ? TikTok, le réseau social chinois qui fait de l’ombre aux géants du web, aurait-il pratiqué une forme de censure ? “Complément d’enquête” a obtenu le témoignage, rare, d’un ancien modérateur de la plateforme.

Avec ses courtes vidéos de danses ou de chats, rigolotes et rythmées, TikTok promeut une vision du monde qui se veut divertissante… Kam, un jeune Américain, a fait un carton sur le réseau social en filmant son père, un homme d’habitude autoritaire, qui s’est mis à la danse pendant le confinement. Sa vidéo a été vue plus de 8 millions de fois. 

Fort de ce succès, Kam a alors décidé de filmer son quotidien et de faire de TikTok son journal de bord. Dans l’intention de “simplement montrer aux gens ce qui se passe ici : qu’on est toujours mobilisés, qu’on exprime notre opinion, de manière pacifique, et dans la bonne humeur”, il s’est mis met à poster des vidéos militantes des manifestations du mouvement Black Lives Matter.

Mais surprise : là où ses vidéos de danses faisaient des millions de vues, ses vidéos de manifestations ont fait un bide. Le nombre de vues a chuté, atteignant à peine 1 000 ou 2 000… Kam se demande si TikTok ne les aurait pas jugées trop politiques… Il pense avoir été victime de ce que l’on appelle le “shadow ban“.

Extrait de “Tous toqués de TikTok !”, un document à voir dans “Complément d’enquête” le 14 janvier 2021.

Tous toqués de TikTok !

L’application vidéo Tiktok, téléchargée par 2 milliards de personnes, est au cœur de l’actualité. Comment ce réseau social créé par des Chinois a-t-il réussi à ringardiser ses cousins américains, comme Instagram ou Facebook ? Et comment éviter ses dérives potentielles ? De la Chine aux Etats-Unis, en passant par les cours d’école françaises, “Complément d’enquête” sur cette appli de karaoké devenue un phénomène mondial.

 “Tous toqués de TikTok !”, un document à voir dans “Complément d’enquête” le 14 janvier 2021.

« Older posts

© 2021 Lamarck numérique

Theme by Anders NorenUp ↑